20 août 2017

Mon roman «Dormir avec le fantômes» en librairie dès le 5 septembre

Mon roman Dormir avec les fantômes, publié aux Éditions de La Grenouillère, sera disponible en librairie au Québec le 5 septembre.



C'était la dernière ligne droite, il y a trois jours, avec la lecture intensive des épreuves, puis l'expédition de la version finale chez l'imprimeur.

Cela faisait un moment que ce livre vivait en moi. Officiellement, depuis l'envoi le 10 septembre 2013 de mon dossier de candidature au Conseil des arts et des lettres du Québec, pour une bourse de la relève, volet recherche et création.

C'est début 2015, lorsque j'ai pu aménager mon emploi du temps professionnel, que j'ai réellement commencé à écrire. J'ai terminé officiellement Dormir avec les fantômes le 8 janvier 2016 et envoyé le manuscrit avec le rapport de bourse au CALQ le 11 janvier.

J'ai ensuite laissé reposer mon manuscrit pendant le printemps, tandis que je travaillais à nouveau à temps plein. Cela m'a permis de penser à autre chose. Il fallait que j'oublie un peu mon texte pour le relire à tête reposée avant de l'envoyer à mon éditeur en mai 2016.

Mon livre est maintenant chez l'imprimeur. Il sera disponible en librairie dans deux semaines. Pendant 4 ans, il aura occupé quotidiennement mes pensées.

12 août 2017

Suggestions de lecture pour «Le 12 août j'achète un livre québécois»

À l'occasion de l'événement «Le 12 août, j'achète un livre québécois», voici mes suggestions de lecture parues sur le blogue de la libraire Carcajou (Rosemère et Laval). Et vous, quelles seraient vos suggestions?

Catherine Leroux, Madame Victoria, nouvelles, Alto (2015)
En s’inspirant d’un fait divers, Catherine Leroux imagine les vies possibles d’une femme dont le squelette anonyme a été découvert, en 2001, près de l’Hôpital Royal Victoria. Des vies de solitude, tristes et violentes, réalistes ou fantastiques, mais illuminées par une magnifique écriture riche et poétique.


Daniel Grenier, Malgré tout on rit à Saint-Henri, nouvelles, Le Quartanier (2012)
Les nouvelles de ce recueil racontent de petites tranches de vie, l’action n’est pas leur ingrédient principal (et ce n’est pas un reproche de ma part). J’ai été séduite par la grande qualité d’observation de Daniel Grenier. Son écriture précise, le choix des mots, la syntaxe et les images m’ont captivée.

Éric Plamondon, 1984 : Hongrie-Hollywood Express (2012), Mayonnaise (2013), Pomme S (2014), trilogie romanesque, Le Quartanier
Dans cette trilogie, le récit des vies de Johnny Weissmuller, Richard Brautigan et Steve Jobs servent au narrateur, Gabriel Rivages, de fil conducteur pour écrire un journal. Sous l’accumulation de détails encyclopédiques, nous découvrons des éléments de sa vie personnelle. J’ai aimé l’histoire éclatée, les courts chapitres et la sensibilité qui se dégagent des commentaires de Rivages sur ces trois destinées hors du commun.