12 août 2017

Suggestions de lecture pour «Le 12 août j'achète un livre québécois»

À l'occasion de l'événement «Le 12 août, j'achète un livre québécois», voici mes suggestions de lecture parues sur le blogue de la libraire Carcajou (Rosemère et Laval). Et vous, quelles seraient vos suggestions?

Catherine Leroux, Madame Victoria, nouvelles, Alto (2015)
En s’inspirant d’un fait divers, Catherine Leroux imagine les vies possibles d’une femme dont le squelette anonyme a été découvert, en 2001, près de l’Hôpital Royal Victoria. Des vies de solitude, tristes et violentes, réalistes ou fantastiques, mais illuminées par une magnifique écriture riche et poétique.


Daniel Grenier, Malgré tout on rit à Saint-Henri, nouvelles, Le Quartanier (2012)
Les nouvelles de ce recueil racontent de petites tranches de vie, l’action n’est pas leur ingrédient principal (et ce n’est pas un reproche de ma part). J’ai été séduite par la grande qualité d’observation de Daniel Grenier. Son écriture précise, le choix des mots, la syntaxe et les images m’ont captivée.

Éric Plamondon, 1984 : Hongrie-Hollywood Express (2012), Mayonnaise (2013), Pomme S (2014), trilogie romanesque, Le Quartanier
Dans cette trilogie, le récit des vies de Johnny Weissmuller, Richard Brautigan et Steve Jobs servent au narrateur, Gabriel Rivages, de fil conducteur pour écrire un journal. Sous l’accumulation de détails encyclopédiques, nous découvrons des éléments de sa vie personnelle. J’ai aimé l’histoire éclatée, les courts chapitres et la sensibilité qui se dégagent des commentaires de Rivages sur ces trois destinées hors du commun.