26 décembre 2017

Mon cahier de lectures

Depuis 2010, je note dans un cahier les titres des livres que je lis et mes commentaires. Je ne l'avais jamais fait auparavant, car mes lectures sont principalement de la détente et du plaisir. Cela me semblait aussi inutile que de noter ce qu'on mange chaque jour... Mais un jour, une amie m'a montré son cahier de lectures et j'ai trouvé l'idée intéressante. J'ai eu le sentiment que c'était aussi précieux qu'un album photo. Je ne m'en passerais plus.

Moisson de livres au Salon du livre de Montréal
J'ai commencé à écrire des nouvelles en vue d'être publiée fin 2009. Peu après, j'ai ressenti la nécessité d'être plus consciente de mon univers littéraire en compilant mes lectures dans un cahier. En faisant des listes de livres lus et en les commentant, je prends conscience de mes intérêts, je fais plus facilement des liens avec ce que j'écris. Je prends conscience des textes qui m'inspirent, m'influencent, quelles sont mes références.

Je ne cherche pas à battre des records annuels ou mensuels de lecture, je ne fais pas non plus de plans ou de programme de lecture, à part passer à travers ma PAL (pile à livres) et de participer de temps en temps à des clubs de lecture. Je m'aperçois que je lis à peu près au même rythme depuis des années, mais avec des variations importantes si le livre est passionnant ou selon les exigences de la vie extérieure ou de mon écriture.

J'ai toujours plusieurs livres en cours, de fiction principalement, mais aussi des essais (plutôt sciences humaines et littérature) ou des livres pratiques (selon les périodes: tourisme, couture, jardinage, etc.) et des abonnements en papier ou sur Internet. J'ai rarement relu. J'ai commencé à le faire récemment, pour vérifier si ma liste de livres préférés était à jour. Et c'est avec un peu de nostalgie frôlant la tristesse que j'ai dû déclasser certains souvenirs de lecture...