Publications - Prix

PRIX LITTÉRAIRES

2013: Bourse de la relève, volet recherche et création, Conseil des arts et des lettres du Québec
Membres du jury: Martin Bérubé, Johanne Alice Côté et Isabelle Forest. 

2012: «Ligne de mire en direct», nouvelle lauréate 14e Concours de nouvelles du Lecteur du Val, France.

2010: «L'insolitude», nouvelle lauréate 12e Concours de nouvelles du Lecteurdu Val, France.

PUBLICATIONS

2012: «Visite la nuit», nouvelles, Les Éditions de la Grenouillère

Caroline Legouix manie une plume très efficace qui nous amène dans des mondes tour à tour inquiétants, violents, sombres ou nostalgiques.»
Laetitia Le Clech (Ma mère était hipster)  

«Ce recueil de 19 nouvelles démontre la maîtrise du format court de Caroline Legouix.»
Philippe Guillaume (La Recrue du mois) 

«Mme Legouix manie bien le sens de l’intrigue et sait embarquer rapidement le lecteur dans ses histoires qui, de l’une à l’autre sont si variées, qu’on a hâte de lire la suivante.»
Nathalie Vigneault (Le Mirabel) 

«Ouvrir un livre et trouver une telle diversité est un plaisir assez rare et un peu trop délaissé.»
Boris Nonveiller (Bible urbaine)
 
«L’écrivaine a trouvé sa force dans son souci de précision et dans les descriptions à vif, comme dans L’honneur des pères 
Leslie Piché (Brèves littéraires)

«Ce premier livre présente déjà une technique accomplie. Elle [Caroline Legouix] sait écrire et présenter ses personnages.»
Louis-Philippe Hébert, éditeur, cité par Nancy R. Lange (Traces Magazine) 

«Des nouvelles humanistes et lumineuses!»
France Boisvert (Le Pays des livres, Radio Ville-Marie) 

«Ici la preuve qu'on n'a pas besoin de longs textes pour émouvoir et surprendre. (...) un excellent recueil de nouvelles.»
Sandra Paré (Journal La Métropole)  

Lire la suite des critiques...
 
Nouvelles publiées en revue : Moebius, Brèves littéraires, XYZ. La revue de la nouvelle, Virages.
                          


2015: «L'écume des saisons», Moebius (145)

Le cœur vacille, la mémoire se corrompt. Cela suffit à rédiger une histoire lunaire comme celle de Caroline Legouix, L'écume des saisons. (...)
En quelques pages, l'auteure a su dénouer un début de tragédie en une rafraichissante pichenette vers la nouvelle de Natalie Jean (...).
Dominique Blondeau, Ma page littéraire


2014: «L'entrevue d'embûche», Moebius (142)










 2014: «Point de vue», Moebius (140)


«Tous les éléments d'un double drame sont en place avec une remarquable économie de moyens.»
Brèves littéraires (89)









2012: «La belle inoxydable se rebelle», Brèves littéraires (84)










2011: «L'angelot», XYZ. La revue de la nouvelle (108)

«L'auteur signe là un texte bien construit et bouleversant.»
Brèves Littéraires (85)









2011: «Les châteaux de sable du bout du monde», Virages (57)

2010: «Inventaire avant liquidation», Virage (54)


2010: «Amour filial», Mœbius (127)
Et l'humour enfin, même s'il est noir, surtout s'il est noir! (...) Mais où sont les neiges d'antan..., de François Lepage, L'enveloppe de Hugues Corriveau, sans oublier Amour filial de Caroline Legouix jouent eux aussi magistralement sur cette corde.»
Monique Le Maner et Sophie Stern, dans la présentation du numéro 127 de Moebius.